Boombox #18: MOI JE

Pour ce 18e Boombox, une nouvelle découverte française d’un jeune lyonnais, Loïc Lassablière, qui nous offre une musique douce et pleine de rythmes enivrants. Inspiré par la Nu disco, la soul et le funk, on vibre aux sons de ses compositions. Rencontre avec un artiste qui a un bel avenir devant lui et qui par sa musique nous donne le sourire dès les premières minutes. Inventif et drôle, on est conquis par les jeux de mots de Moi – Je (Résiste, Fabrique, Commence, Ris…) et on se laisse bercer par ce son smooth aux basses et aux guitares ravageuses.

Est-ce que tu peux me parler de toi ? D’où viens-tu ?

« Je viens de Lyon, mon projet a maintenant 1 an et demi à peu près. Au début j’ai commencé par une formation de saxophoniste mais je n’ai pas de formation de conservatoire. A l’origine, j’étais beaucoup dans la composition, j’ai également un autre projet à côté, à Lyon, les Golden & Co mais c’est un groupe entre potes pour rire. Je bidouillais déjà depuis quelques années et puis l’idée de faire mon propre groupe est venue. »

D’où vient ce nom très original ?

« En fait c’est vraiment pour rire, pour faire des jeux de mots avec les morceaux. Au début j’étais vraiment tout seul donc c’est venu spontanément : Moi je. Plus sur un coup de tête qu’autre chose, ce n’était pas vraiment réfléchi. »

Collabores-tu avec d’autres artistes de Lyon ?

« Pour l’instant c’est surtout pour les enregistrements : j’ai mon bassiste, un guitariste, un chanteur et une chanteuse.
Je les fais enregistrer parce que je ne suis pas multi instrumentiste. A chaque enregistrement, j’arrive avec déjà une idée précise de ce que je veux et on travaille ensuite ensemble pour y arriver. Chacun apporte ses idées et ses suggestions mais c’est finalement moi qui vais toujours trancher.
Je travaille globalement avec des potes ce qui facilite le travail et crée une atmosphère plus détente.
En général on compose à deux pour écrire les textes. Moi je vais plus chercher les thèmes et Babil, mon chanteur, plus les mots en précision. C’est comme ça que ça se fait, en duo. »

As-tu déjà fait de la scène ?

« Pour le moment, sur scène je fais mon live tout seul. On a vraiment envie de monter sur scène avec la formation au complet. Ça va surement se faire cet été mais on n’a pas encore eu le temps de le faire. En tout cas pour les prochaines dates, je serais le 28 février à Lyon. »

Comment définis tu ta musique ? Ton univers ?

« Concrètement pour la musique, j’ai vraiment une culture funk, disco à la base et la musique électronique est venue ensuite. Je m’inspire vraiment de la veine folk. La rythmique est souvent assez simple, la basse est très présente, la guitare dans les aigus ce qui répond quand même beaucoup aux codes du genre. »

T’as déjà sorti 2 EP avec Moi Je – Fabrique en septembre 2014 et Moi – Je Ris en mai 2014 ?

« Au cours du printemps je réédite Fabrique en version plus dansante avec le label. J’ai aussi fait la musique d’un court métrage qui devrait sortir au mois d’avril qui s’appelle Bachelorette Party réalisé par Maud Lazzerini. »

Tu es signé sur le label Profil de Face Records, c’est bien ça ?

« Oui, ça fait presque 1 an que je suis chez Profil de Face Records. On va continuer encore un peu et y’a beaucoup d’artistes très cool qui viennent d’être signés. C’est un label Lyonnais vraiment à la cool qui travaille avec des artistes venus des quatre coins de la France.

PFR – Profil de Face produit notamment des artistes comme Cri d’Amour, Bleu Toucan et Février que je vous invite à écouter. Le label est spécialisé dans la musique électronique mais il y a vraiment tous types de musique et d’influences. Pour le moment c’est un peu chacun de son côté mais il y a des collaboration et des remix qui sont en cours. »

Toi qui connais bien la scène Lyonnaise, sens-tu que tu commences à te faire  connaître ?

« Il y a beaucoup de monde sur la scène lyonnaise actuellement. C’est une scène qui bouge beaucoup, qui est très riche et qui est particulièrement très techno. Et finalement ce n’est même pas à Lyon que j’ai le plus joué mais à Paris. C’est même parfois plus facile de trouver des dates à Paris qu’à Lyon. La dernière fois, j’ai fait l’International en novembre et le Nouveau Casino fin août début septembre. »

10922027_10206186662004814_1280969635_n-2

Moi je

As-tu des idées de projets pour le futur ?

« Un album a long terme est prévu, c’est sur après j’espère qu’on arrivera a le sortir pour 2015 ça dépend de comment on avance. J’ai envie de faire quelque chose de complètement nouveau et de ne pas reprendre de titre de mes anciens EP. Pour cet album, ça serait avec mes musiciens parce que je suis vraiment content du travail qui se fait. »

C’est toi qui fais tes pochettes d’EP ?

« Alors c’est plutôt le label qui s’en occupe mais pour la dernière pochette, celle du EP « Fabrique« , c’est mon bassiste qui me l’a faite. Nous avons le projet de sortir les EP en vinyle, ça devrait être pour le mois de mars parce que c’est vraiment un support que j’aime bien et le côté esthétique de la pochette et du disque rend beaucoup mieux sur un vinyle. »

As-tu ton propre matériel pour composer ?

« Moi j’ai mon matériel, comme ça je fais de la musique quand je veux et j’ai tout chez moi (rires). J’aime bien faire les choses moi même, même les masters et le mixage. En ce moment, j’ai un ami qui me fait un mixage sur un morceau qui sortira au printemps et qui sera sur l’album. On veut d’abord sortir des singles avant l’album. Pour l’instant c’est encore assez flou mais on est entrain de s’attaquer au projet. »

Le mot de la fin ?

« Ce soir je vais sortir une nouvelle musique. C’est un remix de « Résiste » de France Gall parce que cette chanson nous fait bien rire. Et j’avais envie d’innover vu que « Elle l’a Elle l’a » a déjà été beaucoup reprise. Je vous laisse découvrir ça et à très vite ! »

Pour suivre Moi – Je : https://www.facebook.com/Moijemusic/timeline

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+
Marie Guilguet

Passionnée de musique et adepte inconditionnelle de concerts et de festivals; Dénicheuse de nouveaux sons et de nouveaux talents, j'aime à faire découvrir la richesse de la création musicale contemporaine afin de diffuser et prêcher la bonne parole : Non, la musique n'est pas morte, elle n'a jamais été aussi vivante.

1 Commentaire

  • Répondre janvier 23, 2015

    Christophe

    Simplement j’adore cette rubrique !!! Tout à fait mon genre 🙂
    BoomBox Rules !

Votre avis