Interview de Jeb Corliss: L’homme qui flirte avec la mort

En quelques années et grâce à des projets toujours plus fous, Jeb Corliss est devenu le casse-cou le plus connu au monde. Nager avec les requins blancs, sauter en basejump de la Tour Eiffel ou de la statue du Christ Rédempteur à Rio, voler à plusieurs centaines de km/h, telles sont les journées de ce personnage atypique. Malgré des blessures graves, il est devenu l’un des ambassadeurs du wingsuit, cette discipline qui permet aux athlètes de voler à l’aide d’une combinaison spéciale. À travers cette interview, Jeb Corliss nous invite à découvrir ce qu’il définit non pas comme un sport mais un art à part entière.

In only a few years, and thanks to his all the more insane stunts, Jeb Corliss has become the world’s most renowned daredevil. From swimming with white sharks to base-jumping off the Eiffel Tower or Rio’s Christ the Redeemer statue, Jeb’s typical day consists in flying at hundreds of miles per hour. Despite several serious injuries, he is now a wingsuit superstar, a discipline that allows athletes to literally… fly thanks to a specialized suit. Through his interview, Jeb Corliss invites us to explore what he considers to be much more a form of art, rather than a sport.

Qui est Jeb Corliss?
Who is Jeb Corliss?

« Je n’ai pas l’habitude de parler de moi, je laisse mes actions le faire à ma place. Les gens peuvent aller regarder mes vidéos pour comprendre ce que je fais et je leur laisse se faire leur propre opinion. Mais disons simplement que je suis quelqu’un qui voyage à travers le monde, faisant de mes rêves des réalités. Voilà ce que je fais. Et j’ai énormément de chance de pouvoir en vivre. »


« I don’t usually describe myself. I let my actions speak for me. People can go and watch my videos, to see the things that I do, and build their own determination of who I am. But the basic explanation would be that I am a person that travels around the world, turning my own dreams into reality. That is what I do. I have been very fortunate to do that, and make a living out of it. »

Pour résumer, le wingsuit c’est donc un rêve, et le base-jump un cauchemar.

Comment es-tu devenu un « casse-cou »?
How did you become a “daredevil”?

« J’ai commencé en chassant des crotales, des araignées, des scorpions… Tout ce qui peut te tuer en fait! J’avais 6 ans. Ensuite, j’ai commencé à aller nager avec les requins à l’âge de 16 ans, à parcourir le monde pour les filmer. C’est devenu une véritable obsession! Ensuite, j’ai regardé des reportages sur le base-jump et j’ai compris que c’était parfait pour moi, que je ferais ça pour le restant de mes jours. »


« I started with catching rattlesnakes, spiders, or scorpions when I was 6 years old. Everything that can possibly kill you actually. Then I went on diving with sharks when I was around 16, I started travelling around the world to film sharks, and I was really obsessed with swimming next to them. Then I saw base-jumping documentaries and realized that it was absolutely perfect for me and that I would do that for the rest of my existence. »

Comment décrirais-tu le base-jump?
How would you describe base-jumping?

« Techniquement, le base-jump c’est le fait de sauter du haut d’immeubles ou de toutes autres plateformes et voler. Mais le base-jump, c’est surtout l’horreur et la peur. C’est chercher à savoir jusqu’à quel point tu peux avoir peur avant de craquer. Maintenant on se tourne vers le wingsuit, une combinaison qui te permet de voler entre les montagnes, les arbres ou à travers des cascades. C’est vraiment devenu un rêve. Pour résumer, le wingsuit est donc un rêve, et le base-jump un cauchemar. »


« The technical definition of base-jumping is jumping off buildings and any other platforms you can jump off to fly. But base-jumping is more about horror and fear, and about how much fear you can take before you crack. It is mostly about nightmares than about anything else. Now it turned into wingsuit base-jumping, which is about flying through mountains, between trees or waterfalls. And it truly become a dream. So I would say wingsuit is like a dream, and base-jumping is like a nightmare. »

Premièrement, vous allez vous briser les os. Il n’y a rien à faire contre ça. Deuxièmement, vous allez voir vos amis mourir devant vos yeux, c’est un fait! Enfin, vous allez également en mourir!

Tu te souviens de ton premier saut?
Do you remember your first jump?

« C’était en Californie, du haut du pont d’Auburn. J’y suis allé seul. Un seul de mes potes m’a conduit en haut du pont et est venu me chercher en bas (rires). Il était 2 heures du matin, il faisait noir, c’était une expérience vraiment intéressante. C’était plus de l’entrainement qu’un saut émotionnel. J’ai commencé à ressentir de fortes émotions à partir du 6ème saut, car c’était la première fois que j’approchais mes limites. C’est le but de ce sport à mes yeux. Voir jusqu’où je peux aller, quel degré de peur je suis capable de supporter. Je cherche constamment la ligne à ne pas franchir, cette ligne qui détermine ce qui est raisonnable et ce qui ne l’est pas. J’ai franchi cette ligne à plusieurs reprises, et je me suis fais vraiment mal. Aujourd’hui, je pense avoir trouvé l’équilibre. »


« It was in California, from a bridge called Auburn. I was there by myself, my friend gave me a ride. He dropped me at the top of the bridge, and he came to pick me up at the bottom (laughs). It was 2 O’clock in the morning, it was completely dark, and it was a really interesting experience. It was more about the training than about emotions. I really started to feel emotional about jumping during my 6th jump, because it was the first time I pushed the edge of what I was capable of. This is the point of this sport for me. To see how far I can go, how much fear I am able to handle. I am in constant search of that line, of what is reasonable or not. I crossed that line multiple times, and I got beaten up pretty bad (laughs). Now I feel that I  can hopefully find that balance. »

Les vidéos que tu postes sont toujours très impressionnantes. Que cherches-tu à montrer?
Your videos are always really impressive. What do you want to show in the videos you make?

« Je considère que le base-jump est un art. N’importe qui peut sauter d’une plateforme, mais effectuer un saut qui n’a jamais été tenté auparavant c’est autre chose et c’est là que ça devient un art. Je pense simplement à faire les choses différemment. Je suis un conteur, j’adore raconter des histoires. On est capable de nos jours de produire des choses prodigieuses, de capter chaque instant. On est constamment en mouvement, c’est dynamique et on a la possibilité d’incorporer de la musique et de raconter des histoires, pour créer une vraie œuvre artistique qui n’a jamais été réalisé auparavant. Le but est de partager avec le plus grand nombre de personnes ce qu’on fait et inspirer les gens en faisant ce qu’on aime, c’est-à-dire prendre du plaisir en exerçant notre passion. »


« I consider base-jumping as an art. Everybody can jump from a platform. But jumping in a way that nobody ever experienced is a different thing, and this is where it becomes an art. What I do is just thinking about jumping in a different way. I am a storyteller, and I enjoy this way of telling stories. We are now able to do productions where we can catch every moment. It is moving, it is dynamic, and we can incorporate music and storytelling. In that way, we can create a real piece of art, unlike anything that has been done before. It is all about sharing with people, and showing them what we do, and inspire them by doing what we love, with all our passion. »

Comment as-tu découvert le wingsuit?
How did you discover wingsuit?

« J’étais sur une falaise pour effectuer un saut. C’était en 1998, en Italie. Au même moment, je vois un russe au bout de la falaise, avec une combinaison qu’il avait créé seul. Je me suis dit « Wow, ça c’est bizarre ». Il a donc sauté, et au lieu de tomber à pic, il s’est littéralement mis à voler. J’ai tout de suite pensé « C’est exactement ce que j’ai toujours voulu faire! ». Le wingsuit m’a offert la possibilité de faire quelque chose d’unique. Avec mes potes, on s’y est mis quelque mois après être rentrés d’Italie et c’est vraiment une expérience sympa, très excitante. »


« I was on a cliff, base-jumping in Italy in 1998. At that same moment, a Russian guy was there, wearing a wingsuit that he had created. While watching him at the edge of the cliff, I was thinking “Wow, how bizarre”. He finally jumped off, and started to fly. And he didn’t fall down right away! I instantly thought: “That is exactly what I wanted to do!”. Wingsuit base-jumping gives me the ability to do something really special. I started wingsuit a few months after Italy. When my friends and I started, it was a real fun experience, it was very exciting. »

Si tu le fais pour l’adrénaline, juste pour ressentir quelque chose, tu es un imbécile! Si tu veux mettre ta vie en danger pour ressentir quelque chose, prends de l’héroïne et tu vas mourir! Les disciplines que je pratique me permettent de vivre un rêve éveillé, de changer mes fantasmes en quelque chose de réel.

Que faut-il faire pour pouvoir faire du wingsuit?
What kind of background do you need to start wingsuit?

« Il faut faire des milliers de sauts en parachute avant de pouvoir prétendre commencer le wingsuit. Il faut savoir que pour effectuer des vols en wingsuit, il faut que tu attendes entre 5 et 10 ans. C’est le temps qu’il te faut pour t’entrainer, mais aussi pour te dédier totalement à ce sport. »


« You have to do thousands of sky dives before considering wingsuit base-jumping. To do proper flights, you need to understand that it will take you between 5 and 10 years. It is the amount of time you need to train, and to fully dedicate yourself to this sport. »

Screen Shot 2014-05-21 at 17.43.20

Quel conseil peux-tu donner à ceux qui veulent s’essayer au wingsuit?
What advice can you give people who want to try wingsuit base-jumping? 

« Si j’entends quelqu’un me dire « J’ai envie d’essayer le wingsuit », je peux t’assurer qu’il n’est pas fait pour ça. Tu n’essayes pas le wingsuit, ça ne marche pas comme ça. Tu fais du wingsuit! Tu dois dédier ta vie à cette discipline et tu dois donner une énorme partie de ton temps et de ton argent… En fait, tu dois donner ta vie à ce sport! Les gens qui pratiquent cette discipline investissent toutes leurs ressources pour réussir. Tu dois aussi comprendre que même si tu es extrêmement bien préparé et que tu as toutes les ressources nécessaires pour que ton vol se passe bien, tu peux toujours mourir. C’est là que se trouve son côté extrême! »


« If I hear somebody saying, “I want to try wingsuit base-jumping”, I know this person is not going to make it. You don’t try wingsuit, it is not how it works. You go into it to do it, it is simple as that. You are going to need dedication, and give an enormous amount of time and money… Basically, you need to dedicate your life to wingsuit! A person that does it puts all their resources on the line to make it happen. You have to know you want to do it, or it will never work out. You have to understand that even with the best preparation and all the top resources at your disposal, you can still die! And that is why it is so extreme. »

Es-tu base-jumper parce que tu aimes ce genre de sport, ou parce que tu aimes l’adrénaline que cela t’apporte?
Do you base-jump because you love the sport or because you love the adrenaline it gives you?

« Appeler ça un sport est à mes yeux une insulte au base-jump, pareil pour le wingsuit. Ce n’est pas un jeu. Les jeux ne sont pas réels. Dans le sport, tu joues, et au bout du compte il y a un gagnant et un perdant. Ça ne veut strictement rien dire. Alors que le base-jump, le wingsuit, c’est la vraie vie! C’est une philosophie, une manière de vivre et de penser. Ce sont des gens qui s’investissent corps et âme dans une activité qui peut les tuer. Effectuer un base-jump ou voler en wingsuit, c’est comprendre que tu es mortel. C’est ce qui rend ces activités si puissantes et si belles. Et si tu le fais pour l’adrénaline, juste pour ressentir quelque chose, tu es un imbécile! Si tu veux mettre ta vie en danger pour ressentir quelque chose, prends de l’héroïne et tu vas mourir! Les disciplines que je pratique me permettent de vivre un rêve éveillé, de changer mes fantasmes en quelque chose de réel. J’aime cette constante évolution, le fait de devenir meilleur et plus fort que je pouvais l’être auparavant. C’est une façon comme une autre de vivre sa vie comme on l’entend. Peu de gens vivent comme moi, mais pour ceux qui sont prêts à tout pour vivre de la même manière, alors peut-être que le base-jump et le wingsuit pourraient leur convenir. »


« Calling it a sport is kind of an insult for base-jumping. It is not a game that you play. Games are not real. In sports, you play, and at the end, there is a winner and a loser. It doesn’t mean anything. But base-jumping is actually real life, it is a philosophy. It is about people dedicating their lives for something that can kill them. Base-jumping is about understanding your own mortality. And that is why it is so amazing and powerful! If you do it for the feeling, then you are an idiot! If you are ready to die for a feeling, start taking heroin! In my opinion, base-jumping is about living dreams, turning fantasies into realities. I love life when it is constantly evolving and growing, when you get better and stronger than you were before. All of this is about living the way you truly are. If you think like that, then base-jumping and wingsuit might be for you! »

Pour ceux qui veulent vraiment pratiquer ce type d’activité, que peux-tu leur dire?
What would you tell people that really want to do it and who want to live a similar life to yours?

« Il faut comprendre les 3 choses qui vont vous arriver. Premièrement, vous allez vous briser les os. Il n’y a rien à faire contre ça. Deuxièmement, vous allez voir vos amis mourir devant vos yeux, c’est un fait! Enfin, vous allez également en mourir! En faisant ce genre d’activités, vous signez votre arrêt de mort, point final! Si vous ne pouvez pas accepter ces 3 choses là, alors ce n’est pas fait pour vous, croyez-moi! »


« You have to understand the 3 things that are going to happen to you. First, you are going to break bones, and you cannot avoid that from happening. Second, you are going to watch people die. It is going to happen, and more than once! And third, you are going to die! Getting in this will kill you, period! If you are not wiling to accept that, if you are not willing to see your friends die, and if you are not willing to die early, then trust me, find something else! You have plenty of things to have fun. »

jeb

Impact Magazine aime voyager. As-tu des spots à nous conseiller avant de se quitter?
Impact Magazine loves to travel. Do you have any particular spots you want to share with us?

« Ca dépend de ce que tu veux faire! Si tu veux surfer, va à Hawaii. Si tu veux faire du wingsuit, la Suisse et ses montagnes, c’est idéal! Si tu veux nager avec des requins blancs, il y a des spots terribles au Mexique! Si tu veux nager avec des requins-bouledogues, va aux Îles Fidji! Cela dépend vraiment de ce que tu veux faire. En revanche, si tu veux des endroits pour des vacances reposantes, je peux pas t’aider! (rires) »


« It depends of what you want to do. If you want to surf, go to Hawaii. If you want to wingsuit base-jump, Switzerland and its mountains is a fantastic place. If you want to swim with great white sharks, go to Mexico. If you want to dive with bull sharks, go to Fiji. It is really about what you want to do. If you want vacations and rest, I cannot help you! »

Suivez toute l’actualité de Jeb à travers son site, sa page Facebook ou sa chaîne Youtube.

Click here for more articles written in English!

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Votre avis