Moi Stagiaire #2: « Mission impossible »

Pendant l’été retrouvez le témoignage d’un stagiaire en France ou ailleurs. Dans quel but? Déjà pour le simple fait d’avoir une pensée pour ceux qui bossent l’été dans l’espoir de gagner le tiers du RSA, mais surtout pour mettre en valeur les expériences professionnelles qui vont au-delà des stages photocopies-cafés. Une chronique en partenariat avec le site Moi Stagiaire.

creative-content-company-facebook-cover

Nom : Caroline Nguyen
Société : Creative Content
Poste : Communication interne
Durée : 6 mois

  • Peux-tu nous présenter l’entreprise qui t’a recruté ?

Creative Content est une agence de communication spécialisée dans le Brand Content, elle propose des dispositifs créatifs, innovants et faisant sens pour les marques. Autrement dit, on essaie de faire quelque chose qui change et qui ait un réel impact pour la marque et la société.

  • Qu’est-ce que ce stage t’a permis de maximiser ? 

L’exigence ! Bien sur,j ‘ai beaucoup appris et renforcer mes compétences en tant que chef de projet, mais s’il y a bien une chose que je retiens de ce stage : c’est apprendre à être exigent envers ses clients mais aussi envers soi-même. Oui on est stagiaire et oui l’erreur est encore permise, mais si on ne sort pas de sa zone de confort, évoluer va très vite devenir compliqué. Idem pour nos clients et prestataires, si on ne les bouscule pas un peu, on n’y arrivera pas!

  • Tu es la big boss de la boite pendant 24h, quelle serait ta premiere decision ?

Le télétravail ! A l’agence le rythme est assez soutenu, on cours entre les réunions et les rendus, une journée chez soi pour travailler les dossiers de fond apaiserait tout le monde, et surtout éviterait l’enfer des transports en commun (surtout quand on habite à une heure de son travail !).

  • Si tu pouvais résumer ton expérience en citant un son, lequel tu choisirais ? 

Mission impossible. Je suis arrivée en plein milieu de la préparation d’une opération très longue et complexe pour notre client. Client pas simple à gérer et qui aime nous challenger (on va dire ça comme ça), on a vraiment l’impression d’être sur tous les fronts à la fois et de réaliser l’impossible. C’était et cela reste vraiment intense et intéressant comme expérience. Je ne peux vraiment pas dire que je m’ennuie!

  • Une anecdote…?

Pas vraiment d’anecdote, mais en tout cas, je pense que Sarah n’a pas été déçue par le descriptif que j’avais mis sur la plateforme de Moi Stagiaire (« on n’a jamais autant d’idée que le ventre plein »), depuis que je suis arrivée, j’ai envahi son bureau de gâteau, café, thé, et autres petites douceurs. Pour le reste a priori (pour le côté un peu plus sérieux) elle a dû être contente puisque je suis toujours là, même après le stage. 

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Votre avis