Alex Jones: La contre-attaque anti-raciste des English Disco Lovers (EDL)

Alors que l’édition 2014 de la « March for England » prenait place à Brighton, de nombreux membres de la Ligue de Défense Anglaise (EDL – parti extrémiste anglais) en ont profiter pour promouvoir des idéologies nationalistes. Cependant, ils n’étaient pas les seuls à se joindre au mouvement, les English Disco Lovers se sont eux aussi mobilisés pour l’espoir de l’humanité. Les English Disco Lovers sont les récents protagonistes d’une campagne anti-racisme qui s’oppose aux extrémistes de l’English Defence League (EDL), une organisation nationaliste et  islamophobe. Avec près de 60,000 fans sur Facebook et 10,000 followers sur Twitter, nous avons voulu en savoir plus sur les raisons d’un tel succès. Rencontre avec Alex Jones, membre des English Disco Lovers.

As the March for England 2014 took place in Brighton, many members of the English Defence League marched along the streets preaching nationalist ideologies. However, the English Defence League were not alone, to assure much faith in humanity; they were joined by the English Disco Lovers! English Disco Lovers is a fast growing anti-racism campaign, opposing the ever so famous English Defence League. With over 60,000 Facebook likes and 10,000 followers on Twitters, I got in touch with a member of EDL, Alex Jones; to find out about the success of English Disco Lovers, and what it’s like to be involved with such a campaign.

Pour ceux qui n’auraient pas suivi les récents événement liés aux English Disco Lovers, peux-tu nous expliquer en quoi consiste cette campagne et quel en est le but?
For those who are unaware of the English Disco Lovers, please can you explain in brief the campaign and its aims?

« English Disco Lovers est une campagne qui a pour but d’assainir l’acronyme EDL, communément associé à la Ligue de Défense Anglaise. On adopte l’optimisme de la musique disco pour tenter de lutter contre la xénophobie. Notre principal objectif était d’envahir les résultats Google pour ‘EDL’. Chose que nous avons accompli en Septembre 2013. »


« English Disco Lovers is a campaign looking to reclaim the EDL acronym, commonly associated with the English Defence League. We adopt the positive sound and utopian vision of the disco genre in an attempt to tackle xenophobia. Our initial objective was to Google-bomb the search term ‘EDL’, which we achieved in September 2013. »

Mon intérêt est de créer une vraie discussion entre les différents partis où chacun peut exprimer les problèmes qu’il rencontre.

Être membre de l’EDL doit sûrement inspirer à en faire plus, es-tu impliqué dans d’autres activités similaires?
Being a member of EDL must be pretty aspiring, are you involved in any other similar activities/campaigns?

« J’ai été élevé comme un Quaker donc depuis tout jeune je m’implique souvent dans de nombreuses formes d’activisme. J’ai participé à des campagnes pour le désarmement nucléaire, des marches contre la guerre et le réchauffement climatique. Mon éducation religieuse m’a permis de développer un activisme non-violent que l’on retrouve chez les English Disco Lovers. »


« I was brought up as a Quaker, so have been involved with various forms of activism from a young age. I’ve volunteered for nuclear disarmament campaigns, been on marches against wars and campaigned to raise awareness of climate change. My Quaker upbringing has informed English Disco Lovers’ non-violent approach to activism. »

Screen Shot 2014-05-28 at 10.03.25

La fête de la St. George à Brighton a plutôt mal tourné, as-tu déjà ressenti un réel danger lors de protestations?
St. George’s day in Brighton became pretty brutal, have you ever felt under direct threat of violence during protests?

« En général, la police est omniprésente pendant ce genre d’événement, donc à part si tu décides de contre-protester en dehors des périmètres sécurisés tu n’as pas trop de souci à te faire. Je me sens plus en danger sur le net. J’ai reçu de nombreuses menaces de mort et à l’époque j’étais très choqué, mais tu réalises très vite que ceux ne sont que des mots en l’air. »


« There’s generally a pretty huge police presence at any march like MfE, so unless you chose to counter-protest outside of those pre-sanctioned areas you’re not really at much risk. I’ve felt most vulnerable online. I used to receive a lot of death threats, at the time they really shook me, but you soon realise it’s all hot air. »

Mis à part lors de manifestations, as-tu déjà été en contact direct avec la Ligue de Défense Anglaise?
Other than during protests, have you had any direct contact with the English Defence League?

« J’ai tendance à rester dans les parages après leurs manifestations. Une fois, je me suis retrouvé à quelques pas du fondateur de l’EDL, Tommy Robinson. En général j’essaye de leur parler et d’avoir un échange humain avec eux, la plupart ne sont pas intéressés mais t’en trouves toujours un ou deux qui sont plus ouverts. Je fais la même chose sur le net, j’entre en contact avec des membres de l’EDL à travers les réseaux sociaux et autres comptes de messagerie des Disco Lovers. J’essaie de développer un dialogue pour leur faire part de mes sentiments vis-à-vis de leur organisation. Mon intérêt est de créer une vraie discussion entre les différents partis où chacun peut exprimer les problèmes qu’il rencontre. Dans l’un de ses poèmes, Harry Baker dit: « We’re all people, I like people ». »


« I tend to hang around for the aftermath of their protests, at one I stood a few feet from their founder, Tommy Robinson. Sometimes I try to talk to them and attempt to connect on a human level. Most aren’t interested, but you get one or two who are more open. I do similar stuff online, speaking to English Defence League members through the Disco Lovers social media and email accounts. I try to develop a dialogue to communicate my concerns about their organisation. I’m much more interested in being in a position where people can talk about their problems and just be people, « we’re all people, I like people » (that’s a line from a poem by Harry Baker). »

As-tu déjà été victime ou témoin d’une attaque ou n’importe quelle autre type de violence pour t’impliquer dans une campagne si positive?
Have you ever felt like a victim of an attack or embarked on any sort of personal experience which may have inspired you to be part of such a positive campaign?

« C’est encore mon expérience de Quacker qui parle ici. J’ai été exposé à de nombreuses formes d’activisme, toutes plus bizarres les unes que les autres. Je me rappelle de cette conférence où une femme s’était échappée en canoë après avoir planté des patates dans un réacteur nucléaire. Je crois qu’elle avait dans les 70 ans à l’époque. »


« I suppose the Quaker stuff I mentioned earlier is relevant here. I’ve been exposed to all sorts of bizarre forms of activism due to it. I once went to a talk by a woman who’d planted potatoes in a nuclear reactor, then tried to escape in a canoe. I think she was in her 70s at the time. »

L’EDL est une véritable lueur d’espoir et ça a aussi l’air d’être très amusant! Quel a été votre événement le plus réussi jusqu’à maintenant?
The EDL has amazing prospects and looks like a lot of fun! What has been your most successful, or, most enjoyable event so far?

« Pour être honnête, c’est assez incroyable. Je n’ai jamais pensé que ces campagnes iraient aussi loin. Ça a commencé par une blague dans un champ et maintenant on se retrouve à chanter « I will survive » de Gloria Gaynor aux membres de la Ligue de Défense Anglaise. La présence des membres de la division de Brighton lors de la marche pour l’Angleterre est unique, elle représente complètement l’esprit des Disco Lovers. »


« It’s all pretty incredible to be honest. I never thought the campaign would go so far. It began as a joke in a field, now we’re singing Gloria Gaynor’s « I will survive » to the English Defence League. The Brighton Division’s presence at MfE is always priceless, they really embody the Disco spirit. »

On a remarqué que vous aviez déjà fait une apparition à Glastonbury et Shambala! Dans quel festival pourrons-nous vous retrouver cet été?
You have previously performed at Glastonbury and Shambala! Where can we expect to find you this summer?

« On a prévu d’aller à Shambala, Boomtown et Kendal Calling cette année. On fera aussi quelques soirées avec ‘We Like You’. Il y en a une à Concorde 2 à Brighton le 13 Juin et une à Brixton Jamm à Londres le 21 Juin. Je donnerai aussi un discours au People’s History Museum à Manchester. »


« We’re down for Shambala, Boomtown and Kendal Calling this year. We’ll also be doing some nights with ‘We, Like You’. There’s one at Concorde 2, Brighton on June 13th and one at Brixton Jamm, London on June 21st. I’ll also be speaking at the People’s History Museum in Manchester. »

Enfin si vous deviez définir les English Disco Lovers en 3 mots, quels seraient-il?
Lastly, if you had to define the English Disco Lovers in 3 words, what would they be?

« Don’t Hate! Gyrate! »

image

Traduit par Aline Guilbert.


Click here for more articles written in English!

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Étudiante en licence de Politique à l'Université de Sussex, je suis passionnée par la politique internationale. Originaire de Bath en Angleterre, j'adore voyager et découvrir des nouveaux spots.

    Votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.