FlashGap: souviens-toi la nuit dernière

Combien d’entre nous se sont déjà retrouvés complètement vides de tout souvenir un lendemain de soirée. L’application FlashGap ne vous évitera pas la douloureuse migraine mais cette plateforme mobile peut néanmoins vous aider à recoller les morceaux de vos nuits les plus arrosées. On a voulu en savoir un peu plus sur ce concept délirant. Rencontre avec Arnaud Ruols, Business Developer chez FlashGap. De la découverte de l’idée à la première levée de fonds, tour d’horizon de l’application que toi et tous tes potes devez essayer ce soir.

Résume-nous votre parcours. De la fondation de l’équipe à la mise en ligne de l’application, quelles ont été les étapes majeures du développement de Flashgap ?

« Notre école nous a demandé de travailler sur un projet d’entreprenariat innovant, c’est lors de cette occasion qu’est né Flashgap. Nous étions à la recherche d’une idée lorsque Julian, après avoir regardé le film Very Bad Trip est venu me voir avec l’idée des photos qui n’apparaitraient que le lendemain. Ensuite il nous a fallu constituer une équipe et le feeling a directement pris avec Fabrice et Aymeric, tous deux diplômés d’EPITECH.

Après s’en est suivi une longue période de débats animés sur les fonctionnalités de la version 1, puis le nom, le logo… C’est de loin le logo qui a été le plus difficile à trouver. Une fois toutes les décisions prises, nous avons pu entamer le développement du projet et préparer au mieux la sortie de l’application. »

A l’heure actuelle, combien de fois l’application FlashGap a-t-elle été téléchargée ? Votre audience est-elle principalement française ou avez-vous déjà une présence à l’étranger ?

« Nous avons récemment dépassé les 40.000 utilisateurs et 75% de notre audience est pour l’instant française. Néanmoins nous avons su profiter d’un superbe article de TechCrunch qui sera sans aucun doute un beau tremplin pour commencer à nous installer sur le marché américain ! »

Nous sommes qu’aux prémices de notre produit, nous avons une stratégie sur le long terme avec Flashgap

Peux-tu nous donner une idée du coût de développement d’une telle application ?

« Il est assez difficile d’évaluer le coût d’une telle application. Le développement a entièrement été réalisé en interne par notre équipe à un rythme plus que soutenu, donner un coût réel n’aurait donc pas de sens. Cependant, si nous avions du la faire développer par des prestataires externes il nous en aurait couté plusieurs dizaines de milliers d’euros pour chacune des deux applications. »

Avez-vous eu recours à des investissements externes ou FlashGap est-il un projet complètement autofinancé ?

« Jusqu’à maintenant le projet a entièrement été autofinancé par tous les associés. Mais au vu du nombre croissant d’utilisateurs et de l’intérêt suscité par Flashgap, nous allons avoir recours très bientôt à une première levée de fonds afin de faire évoluer notre produit, de le faire connaître à un plus large public et surtout pour viser l’international. »

FlashGap app

Si demain Facebook vous propose une offre de rachat à 100 millions d’euros, vous la prenez ?

« Nous sommes encore jeunes et notre produit l’est aussi, notre objectif n’est pas de vendre mais de faire évoluer notre produit pour créer une communauté solide. Nous avons encore de beaux projets à réaliser dans l’avenir. Donc pour l’instant non, il n’est pas question de vendre. Nous ne sommes qu’aux prémices de notre produit, nous avons une stratégie sur le long terme avec Flashgap. Nous réservons à nos utilisateurs de nombreuses surprises pour cette année 2015. »

Nous allons pouvoir élargir notre service en y ajoutant des fonctionnalités de base : vidéos, créations d’albums sur des durées plus longues (weekend, semaine, etc.)

Petite question par rapport aux droits d’image, est-ce-que vous stockez les photos prises par vos utilisateurs ? Si c’est le cas, certaines photos doivent être assez compromettantes, quels sont vos intentions par rapport au stockage de ces photos ?

« Les photos sont sauvegardées sur nos serveurs afin que les utilisateurs puissent les consulter quand ils le souhaitent. Les photos ne sont pas consultables en l’état, hormis celles qui nous sont signalées afin que nous puissions les supprimer le plus rapidement possible. »

Y a-t-il des updates majeurs de prévu ? Pensez-vous élargir votre service en y incorporant de nouveaux éléments ou allez-vous vous concentrez sur l’optimisation de votre idée de base ?

« Pour l’instant nous essayons d’optimiser l’application sur un maximum de téléphones. Dans un second temps nous allons pouvoir élargir notre service en y ajoutant des fonctionnalités de base : vidéos, créations d’albums sur des durées plus longues (weekend, semaine, etc.). Nous réservons à nos utilisateurs encore beaucoup de surprises pour la suite. »

Plutôt Android ou IOS ? Steve Jobs ou le duo Larry Page / Sergey Brin ? On attend vos arguments.

« Difficile question que voilà. Afin de ne pas relancer une guerre entre fan-boys disons qu’on penche plutôt pour Apple pour la simplicité d’utilisation et de développement, et Android pour la liberté et la très grande réactivité des équipes derrières. Les deux plateformes, et les appareils qui vont avec, offrent des expériences très diverses, à nous de nous adapter pour tirer le meilleur des deux ! »

Peux-tu nous faire le petit plaisir de nous envoyer ta photo Flashgap la plus mythique.

« Avec plaisir ! »

FlashGap Arnaud Ruols


Vous savez ce qui vous reste à faire avant d’être trop bourré pour télécharger l’application. FlashGap est disponible sur Android et sur iOS.

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Avec un pied dans le réel et l'autre dans le monde digital, mes intérêts s'étendent à toutes les connexions qui relient l'Homme à son environnement.

Votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.