Australian Rules: Rencontre avec le sport préféré des australiens

L’Europe a le football et le rugby. Les Etats-Unis, le football américain. L’Australie, elle, se passionne pour un sport qui mélange les trois : le football australien, plus connu sous le nom d’Australian Rules – littéralement « règles australiennes » -. Ce nom ne dit rien à la plupart d’entre-vous, et pour cause : si ce sport est pratiqué – en très faible proportion – à travers le globe, il n’est professionnel et médiatisé qu’en Australie, où il jouit d’une côte de popularité sans égale. Rencontre avec un sport pas comme les autres.

 1857. Un certain Tom Wills rentre d’Angleterre où il étudiait à l’école de Rugby, ville où a été inventé le sport éponyme. Il revient avec la ferme intention de créer un sport propre à sa terre natale, en s’inspirant des sports britanniques. Si l’hypothèse selon laquelle Wills se serait inspiré du rugby – dont il était un très bon joueur – pour créer le football australien, l’Australian Rules s’en rapproche. Les joueurs jouent avec les mains, mais utilisent aussi leurs pieds, notamment pour marquer des points. Mais le sport européen qui se rapproche le plus du football australien est le football gaélique, sport irlandais proche du rugby, excluant toutes sortes de tacles ou de plaquages. Tom Wills fut emballé par ce sport totalement amateur, pourvu de valeurs patriotiques, car il faut savoir qu’un joueur ne peut jouer que pour une seule équipe toute sa vie.

Wills codifie les règles de son sport. Le football australien se joue sur un terrain de cricket, sport ancestral du Commonwealth. La surface de jeu est donc ovale, plus longue et plus large que celles des terrains de Rugby ou de Football. Il existe trois zones de terrain importantes : un carré central de 50 mètres de côté, et deux demi-cercles de 50 mètres de rayon, situés à 50 mètres ou moins des quatre poteaux verticaux, formant ainsi trois différents buts. Les buts ne rapportent pas le même nombre de points, celui du milieu, ‘goal’, rapportant plus de points que les deux autres, les ‘behind’.

C’est un sport très particulier donc, et réputé pour être violent. Les contacts ne sont pas si nombreux, mais il n’existe pas vraiment de règles pour les contacts. Le joueur n’a cependant pas le droit de toucher son adversaire par derrière ou de le blesser volontairement.

C’est aussi le sport le plus populaire d’Australie, car il respecte les traditions du pays  – tenues, nourritures et coutumes sont les mêmes depuis la création du jeu – et parce qu’il respecte comme aucun autre sport les mentalités australiennes et aborigènes. Les stades dédiés à l’Australian Rules sont immenses et toujours pleins à craquer.

Si le football australien se joue à travers le monde en amateur, la seule division professionnelle se nomme l’AFL. Ce championnat, bien évidemment méconnu ailleurs qu’en Australie, comporte 18 équipes, et les joueurs sont de véritables vedettes au pays du kangourou. Bien que violent, le sport demeure caractérisé par des athlètes souvent très minces, en comparaison au foot US ou au rugby, car ce sont avant tout des joueurs qui courent énormément.

Envie d’essayer ?

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.