Georges Brassens

Esprit patriotique oblige, nous avons souhaité lancer cette rubrique avec une référence de la chanson française. À lui seul, son visage nous incarne déjà tout ce que l’on aime de notre bon vieux pays: moustache, saucisson, et vin rouge. Quant à sa plume légendaire, elle nous rappelle au bon souvenir de la provocation poétique, plus savoureuse et raffinée que n’importe quel type de révolte. Comme dirait papy: « On en fait plus des comme lui! ».

Brassens a joué ses premiers concerts lors de son service du travail obligatoire en Allemagne durant la seconde guerre mondiale. Vous pouvez imaginer la difficulté à distraire un public meurtri par les horreurs quotidiennes. Ce n’est que dix ans plus tard que l’artiste se révèle au grand jour après avoir longtemps cherché à rester dans l’ombre. En effet, il a souvent exprimé son désir de voir ses textes interprétés par d’autres que lui. Mais Georges ne serait pas Brassens si ces merveilles lyriques ne sortaient pas de la bouche de cet étrange personnage qui appréhendait chaque représentation comme un face à face avec ses plus fervents détracteurs.

 Georges Brassens

Dans le gorille, l’une de ses chansons les plus controversées, Brassens exprime son désaccord avec la peine de mort. Un thème récurrent dans le répertoire de l’artiste, qui a souvent exposé une vision optimiste vis-à-vis de l’ultime voyage. Subtile et réfléchi, le message véhiculé est couvert par l’histoire d’un gorille qui, poussé par ses pulsions sexuelles, va s’en prendre à un magistrat lui-même coupable de la mise à mort d’un condamné. Un scénario qui reflète la marque de fabrique de Brassens : l’ironie du sort. Cette même ironie qui voudra que le poète s’éteigne le 29 octobre 1981, quelques jours seulement après l’abolition de la peine de mort en France.

ENJOY:

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Avec un pied dans le réel et l'autre dans le monde digital, mes intérêts s'étendent à toutes les connexions qui relient l'Homme à son environnement.

Votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.