Impact Magazine fête son 1er anniversaire

Pour cette première bougie nous pourrions très bien te faire le coup du discours d’anniversaire classique.

On commencerait par souligner combien nous avons aimé parler de la mort avec Jeb Corliss, de sexe avec Alain Bernard -et non pas du sexe d’Alain Bernard-, de pirates avec Corentin de Chatelperron, des égouts de Paris avec Victor Serna et Mehdi Hajajji, ou encore de liberté avec Chinese Man.

On reviendrait inévitablement sur le jeu concours ‘Fais tes Valises’ qui a fait deux chanceux et un bon gros millier de haineux n’attendant que l’heure de la revanche.

A ce moment-là, nous ne pourrions certainement pas oublier nos partenaires qui nous ont soutenus afin que petit Impact devienne grand magazine. Un doux rêve dans lequel chacun joue son rôle. En commençant par le crew du label Nymphony Records, qui a fait vibrer l’ennemi mélodieux du silence toute l’année durant. Pour ceux qui ne les connaitraient pas encore, il n’y a que deux alternatives : soit vous êtes sourds, soit vous vivez misérablement dans un monde parallèle où l’électro n’existe pas. On continuerait alors en évoquant le travail de l’équipe de Carré sur Seine qui nous a permis de rencontrer une ex-réfugiée politique d’Ouzbékistan ou encore un photographe un peu foldingue parti sur sa moto rejoindre des communautés Mongoles. Et puis on ne pourrait oublier nos potes anglais de TEDxSussex University avec qui nous avons rêvé d’un monde où les journaux publieraient des articles positifs et optimistes, où la danse occuperait une place majeure dans notre vie, où les étudiants joueraient à des jeux de société pendant leur cours

Mais l’heure n’est pas à la nostalgie. Pour son premier anniversaire, Impact Magazine veut surtout se tourner vers le futur.

Pour commencer, on ne cessera d’informer, de dénoncer, de critiquer, de s’engager, de s’indigner, d’alerter, de se moquer et de se mobiliser. Il y a un an nous étions 4, désormais nous sommes plus de 30 et l’équipe va encore s’agrandir pour accueillir encore plus de journalistes, d’experts, d’étudiants et vous fournir des articles en quantité et toujours de qualité. Tout ceci est réalisable grâce à des graphistes, des traductrices, des rédacteurs et rédactrices qui acceptent tous de travailler bénévolement pour le simple plaisir de satisfaire tes beaux yeux.

Comme une forme de respect au travail de Charlie Hebdo et aux valeurs mises en avant par cette rédaction, bien plus qu’un plagiat raté et malvenu, le dessinateur d’Impact Magazine produira un dessin satirique chaque mois en écho à un fait d’actualité marquant. Ainsi, l’esprit de Charlie sera perpétué à notre manière pour ne jamais oublier la valeur de la liberté d’expression.

Enfin, pour mettre en valeur le travail de nos confrères, nous inviterons chaque mois le rédac chef d’un webzine culturel, artistique, d’information ou d’opinion à réagir sur un thème d’actualité à travers un édito publié sur Impact Magazine.

Mais il y aura plein d’autres surprises, bien évidemment ! Un anniversaire sans surprise ce serait comme un Coca sans bulle, un non-évènement laissant une saveur fade dans la bouche associée à une sensation de dégoût.

Comme dans un discours bien classique, nous avons gardé la séquence émotion pour la fin. Toute l’équipe d’Impact Magazine voudrait te remercier de nous lire chaque jour, de liker, de partager, de commenter, de parler de nous à tes potes, de nous envoyer des mails gentils… et moins gentils, mais également de nous communiquer tes projets. C’est grâce à ton soutien, à ton intérêt et à ta curiosité que nous fêtons ce premier anniversaire. Alors ne change rien.

Arnaud & Terry.

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

2 Commentaires

  • Répondre janvier 15, 2015

    El

    Trop de loooooooove

  • Répondre janvier 15, 2015

    Monique

    Longue Vie à Impact Magazine

Votre avis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.