Interview d’Annie Walker-Trafford : Mannequin chez Storm

Annie Walker-Trafford est un ancien mannequin de chez Storm, l’agence des célèbres Kate Moss et Cara Delevingne. Bien qu’elle soit présente à la Fashion Week de Londres, Annie a travaillé avec des personnalités telles que Jasper Conrad, Nicholas Oakwell et Willow. Annie s’assoit avec grâce, calme et souriante, elle porte un t-shirt oversize, un jean large et des baskets et elle nous raconte en toute franchise ce que c’est que d’être mannequin de nos jours…

Annie Walker-Trafford is a former model for Storm; Agency of the world famous Kate Moss, and Cara Delevingne. Whilst featuring in London Fashion Week; Annie worked for the likes of Jasper Conrad, Nicholas Oakwell and Willow. Annie sits gracefully with a calming smile on her face, wearing an over sized t-shirt, baggy jeans and trainers, and tells us with honestly what it is like being a model in our current day…

Au 21ème siècle, devenir mannequin est devenu le rêve de pleins de filles. Tu fais partie de ce monde désirable, c’est difficile de rester humble?
Being a model in the 21st century has become every girls dream; being part of this desirable lifestyle, is it hard to stay humble?

« Je ne crois pas, chaque personne que tu rencontres fait à peu près la même chose que toi, il n’y a pas de compétition et tout le monde est vraiment sympa, ça aide beaucoup. J’ai partagé un appartement avec des mannequins et aucune n’essayait d’en écraser une autre. On était juste vraiment contentes les unes pour les autres. Tous les autres, mes amis et mon copain sont juste intrigués et excités pour moi. Ma famille ne comprend pas vraiment ce que je fais, du coup ils ne me traitent pas différemment. Ça me permet de garder la tête sur les épaules. »


« I don’t think so, everyone you meet is just kind of doing the same thing as you, it’s not competitive, and everyone is really friendly, which helps. I used to live in a model flat and no one tries to out-do anyone else, we were all just genuinely happy for each other. Everyone else, like my friends and boyfriend are also just really intrigued and excited for me. My family don’t really understand what exactly I get involved with, so no-one really treats me any differently, which makes it quite easy to just stay myself. »

Si tu es trop grande ou trop petite, ils n’ont pas peur de te le dire. Et tu ne peux rien faire, tu ne peux rien dire.

Dans ce mode de vie super désirable représenté par l’explosion des réseaux sociaux, qu’est ce qu’il y a de pire quand on est mannequin?
Amidst this lifestyle desire portrayed by the explosion of social media sites; what is the worst part about being a model?

« Le fait que tout le monde te juge constamment, tu entres dans une pièce et les gens te regardent – en disant ce qu’ils pensent. Si tu es trop grande ou trop petite, ils n’ont pas peur de te le dire. Et tu ne peux rien faire, tu ne peux rien dire. »


« The fact that everyone is constantly judging you, you walk into a room and people just look at you – and speak their mind. If you’re too tall or too short, they aren’t afraid to tell you. And you can’t do anything, you don’t have a say. »

Le problème de la femme-objet a été au centre de beaucoup de débat ces dernières années. En plus il y a de plus en plus de femmes qui souffrent de troubles de l’alimentation. Est-ce que tu penses que l’industrie du mannequinat a un rôle à jouer là dedans et est-ce que dans ton travail tu t’es déjà sentie traitée comme un objet?
The issue of women objectification has been the centre of many debates over the past year; in addition there has been an increase of women who suffer from eating disorders. Do you think the modelling industry has a part to play in this and, have you ever felt objectified whilst at work?

« De mon expérience, je n’ai jamais rencontré de mannequin avec un trouble de l’alimentation – mais je sais que ça existe, c’est vraiment triste. La plupart des gens que je connais mangent ce qu’ils veulent, ou sont conscients de ce qui est bon pour eux – mais pas de façon malsaine. Je crois vraiment qu’il devrait y avoir plus de représentation des différentes morphologies et des différentes tailles, ce serait utile. Concernant la considération de la femme-objet, sur les shows la plupart des gens sont vraiment sympas  et ce n’est pas toujours le cas mais pendant les castings on se sent plus considérées comme des objets. C’est purement basé sur l’apparence. »


« From experience, I’ve never met anyone as a model with an eating disorder – but I know it does happen, which is really sad. Most people I know eat what they want, or are conscious about eating healthy – but not in an unhealthy way. I do definitely think there should be more portrayal of different ranges of body shapes and sizes, that would help. In regards to objectification, on the shows; most the people are really nice and not at all, but during castings you do feel more like an object; it’s purely based on appearance. »

 C’est important de s’occuper avec d’autres choses car rien n’est sûr dans le monde du mannequinat!

Quelle est la personne la plus intéressante que tu aies rencontré et qui est ta plus grande inspiration?
Who is the most exciting person you’ve met, and who is your greatest inspiration?

« J’ai rencontré Jordan Dunn une fois, c’était vraiment génial, j’ai aussi une photo avec elle. Elle est tellement belle, encore plus belle en vrai… J’ai rencontré Cara (photo ci-dessous) aussi, c’était cool. Karlie Kloss m’inspire beaucoup car elle est super grande comme moi! Et ça lui a permis de faire des trucs cool. »


« I met Jordan Dunn once, that was really exciting, I got a picture with her too – she is so beautiful, even more so in real life.. I also saw Cara once, that was cool. Karlie Kloss is a big inspiration because she’s really tall like me! And she’s done some cool things with that. »

Cara Delevingne

Cara Delevingne

On a noté que tu étudies aussi à Kings College, tu trouves que c’est important de rester impliquée dans d’autres choses que le mannequinat?
We noticed you also study at Kings College, do you find it important to stay involved with other things besides modelling?

« Oui! J’étudie aussi l’anglais. Pour moi le mannequinat n’est pas un boulot normal, et je n’aurais pas tout le temps du travail. C’est important de s’occuper avec d’autres choses car rien n’est sûr dans le monde du mannequinat! »


« Yes! I’m also studying English. For me modelling isn’t like a normal job, and I wont always have work. It’s important to keep busy doing other things because nothing is certain in the modelling world! »

Et pour finir, qu’est-ce qui est le plus agréable quand on est mannequin?
And lastly, what is most enjoyable about being a model?

« Rencontrer des gens! Je me suis fait de très bons amis et je rencontre des gens du monde entier – ce qui est cool. Certains shows sont aussi super sympas, je pense à un show que j’ai fait pour Nicholas Oakwell, on devait porter des tenues vraiment extravagantes et le lieu était complètement dingue – comme sur les toits de Paris, c’était génial! »


« Meeting people! I’ve made some really good friends, and I meet people from all over the world – which is cool. Some shows are also just really fun; like a show I did for Nicholas Oakwell once, we got to wear really extravagant gowns, and the set was a crazy design – set up like Paris rooftops, that was fun! »

6d9fd4e82f9f38a16adeb2100d2e7ab3screen

Click here for more articles written in English!

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Étudiante en licence de Politique à l'Université de Sussex, je suis passionnée par la politique internationale. Originaire de Bath en Angleterre, j'adore voyager et découvrir des nouveaux spots.

    Votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.