Interview de Greta Rossi: Cofondatrice d’Ākāśa Innovation

Impact Magazine est parti à la rencontre de Greta Rossi, la cofondatrice d’une entreprise sociale qui souhaite apporter une nouvelle forme d’éducation, favorisant le développement durable et l’émergence de leaders consciencieux de l’environnement et des challenges de demain. Basée à Londres, dans les bureaux d’Impact Hub à Islington, là où sont rassemblés une vingtaine de jeunes entrepreneurs aux projets innovants, nous sommes allés rendre visite à cette jeune chef d’entreprise, Greta Rossi, portée par le désir ardent de changer les choses.

Impact Magazine heard about a new not-for-profit social enterprise that is built around values, whose product is education, and whose number one goal is to create change in the world. Ākāśa Innovation is based in Impact Hub Islington London, a converted warehouse used as office space by a community of social entrepreneurs. We went to check it out and meet with Greta Rossi, the cofounder of Ākāśa Innovation, to know all about her promising enterprise!

En quelques mots, peux-tu nous décrire Ākāśa Innovation?
Can you tell us a bit about Ākāśa Innovation?

« Nous avons fondé Ākāśa Innovation en tant que communauté de personnes qui promeuvent le changement. L’objectif d’Ākāśa Innovation est de préparer, inspirer et habiliter les leaders, présents et futurs, au développement durable. C’est à travers ces personnes-là que nous allons recréer un monde plein de vie et florissant. Par fleurir, j’entends prospérer et défendre un développement sain. Notre vision se base sur une compréhension plus holistique du développement durable. »


« We created Ākāśa Innovation as a community of sensemakers and changemakers. The objective of Ākāśa Innovation is to prepare, inspire and empower sustainability leaders of today and tomorrow to create a world for all life to flourish in. By flourishing I mean to thrive, to grow well, to prosper. Our vision is to move towards a more holistic understanding of sustainability. »

Notre entreprise est basée sur 5 valeurs: la conscience, l’espoir, l’attention, l’authenticité et la valorisation.

 

Comment tout cela a commencé?
How did it all start?

« C’est difficile d’expliquer comment Ākāśa Innovation a débuté. C’est quelque chose qui est né à partir de plusieurs besoins, rêves et espoirs.

Si je me base sur ses deux cofondateurs, Dr. Mark Spokes et moi-même, cette émergence a été déclenchée par des facteurs différents.
Cela fait huit années que Dr. Mark Spokes enseigne une gamme variée de sujets dans le monde académique. Ceux-ci vont de l’Entrepreneuriat aux Droits de l’Homme, du Développement Durable à l’Histoire. Il se passionne des moyens de motiver les élèves afin de les conduire à entreprendre des changements sociaux. Cependant, il est frustré par les institutions d’aujourd’hui car elles semblent se soucier de moins en moins des élèves. Ākāśa Innovation lui sert donc de plateforme pour explorer et rechercher des nouveaux outils pédagogiques.
En ce qui me concerne, j’ai obtenu ma licence il y a trois ans. À l’époque, j’étais frustrée du manque d’opportunité pour mettre en pratique dans le monde actif, ce que j’avais étudié. Pour moi, Ākāśa Innovation représente un refuge pour les jeunes voulant changer le cours des choses. Ākāśa leur offre une communauté dont ils peuvent s’entourer et s’aider afin d’aboutir à ces changements. Ce périple est difficile lorsque on est seul, donc Ākāśa Innovation s’impose comme un environnement sécurisé, où tout le monde peut se sentir bien accueilli et protégé. Ainsi, les membres de cette communauté peuvent s’épanouir ! »


« It is actually difficult to explain how everything started as it is something that emerged progressively from different needs, different dreams and different hopes…

If I look at the two co-founders, Dr. Mark Spokes and myself, this process of emergence has been triggered by different motivations. For the past 8 years Dr. Spokes has been teaching in Higher Education Institutions on a broad range of topics from Social Entrepreneurship to Human Rights, Sustainability to Global Citizenship. He is really passionate about empowering students to achieve social change. However, he has become frustrated with the current state of these institutions because they seem to care less and less about students. Ākāśa Innovation is providing him with the space to explore and innovate.
For my part, I graduated from university 3 years ago. At the time I was frustrated to see that there were no opportunities to apply what I studied in practical terms. So for me Ākāśa Innovation represents a home for young changemakers; it embodies a supportive community for changemakers wishing to achieve social change. It is a tough journey to be on your own; and Ākāśa Innovation is here to offer a safe environment, where everyone feels welcomed and looked after. This safe space allows people to flourish. »

À travers le programme Young Pioneers, nous explorons de nouveaux moyens pour transformer les jeunes et l’éducation. »

Akasha 3
Quel est le but du Young Pioneers programme ?
What is the goal of the Young Pioneers Programme?

« La nouvelle génération hérite d’un monde chaotique et imprévisible. Le but principal de ce programme est de permettre à cette génération de transformer leur état d’esprit tout en développant leur compétences pratiques et cognitives nécessaires, afin de relever le défi et devenir des leaders du développement durable. Le deuxième but du programme est d’en faire un cours abordable et accessible.
À travers ce programme, ils apprendront à connaître nos valeurs et auront l’opportunité de les appliquer dans des organisations. Dans la deuxième phase du programme, les élèves travailleront en étroite collaboration avec des organisations telles que Positive News. À travers le programme Young Pioneers, nous explorons de nouveaux moyens pour transformer les jeunes et l’éducation. »

« The new generation is inheriting a world that is chaotic and unpredictable. The main goal of this programme is to enable young people to transform their mindsets whilst developing the functional and cognitive skills necessary to take up the challenge of becoming leaders in sustainability. The second main objective is to make this transformational course affordable and accessible.
Throughout the program, young people will not only get to know and understand our values, but will also have the chance to see their ideas translate into action by working on a collaborative project with a real organisation. In this second part of the program, our students will be working closely with organisations such as Positive News. Through the Young Pioneers Programme, we are exploring new ways of transforming young people and education. »

On a chargé Ākāśa Innovation de ramener EARTHtalks à Londres, donc nous allons organiser la conférence ce printemps! En temps venu, je m’assurerai qu’Impact Magazine en sache plus! »


Êtes vous accrédités par le gouvernement?
Is the Young Pioneers Programme accredited?

« Non, pour le moment nous sommes totalement indépendants, nous ne sommes accrédités par aucune université ou organisation académique. Pour l’instant, nous voulons que cela reste tel quel car nous voulons voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Mais pourquoi pas dans le futur, une fois que nous serons bien établis… »


« No, at the moment we are totally independent; we are not accredited by any university of other academic organisation. We wish to keep it like this for now because we really want to have the flexibility to experiment what works and what doesn’t. But perhaps in the future, once we are fully established… »


Ākāśa Innovation est basée sur un plan de développement unique, pourriez-vous le partager avec les lecteurs d’Impact Magazine?
Would you like to share the innovative business model around which Ākāśa Innovation is built? 

« Mike et moi ne sortons pas d’école de commerce, donc nous avons dû créer notre propre plan de développement. Après avoir lu pas mal de livres et avoir passé de longues heures à analyser les modèles existants, nous nous sommes dit « Bon, comment on fait? ». La chose principale que l’on savait c’était qu’on voulait faire quelque chose avec laquelle nous nous sentirions à l’aise. Contrairement à la majorité des entreprises qui établissent d’abord les différents départements tels les ressources humaines, les services financiers, marketing… auxquels ils rajouteront peut-être quelques valeurs, nous avons décidé de renverser le tout. Nous nous sommes demandé: « Quelles sont les valeurs auxquelles on tient, et qui pourraient nous guider simultanément dans nos décisions personnelles aussi bien que professionnelles ?”. Nous avons donc identifié 5 valeurs fondamentales que nous considérons également essentielles quant aux leaders du développement durable. »


« Neither Mark nor myself have a business background, so we actually had to create a business model with no prior experience. After reading books and spending hours analysing existing models we were like: “How do we actually do it?!” The main thing for us was to create something we feel comfortable with. Unlike most companies that first establish different departments, such as human resources, finance and marketing, to which they may or may not add values later on, we decided to flip it around. We asked ourselves, “What are the values that are important to us and could guide us in making decisions every day, both on a professional and personal level. How can we build a business around them?” Eventually, we identified 5 core values we think are essential for leaders in sustainability. »

EARTHTALKS-2wvwltchrq9ycadjgz9q80

Quelles sont ces 5 valeurs?
What are these 5 values?

« Ces 5 valeurs sont la conscience, l’espoir, l’attention, l’authenticité et la valorisation.

La première valeur, la conscience, est liée au domaine de notre compagnie qui s’associe à notre développement durable. En prenant du recul sur notre entreprise sociale, et sans émettre de jugements, nous pouvons comprendre l’impact réel qu’a Ākāśa Innovation sur les gens et la planète ainsi que l’impact qu’ont les gens et la planète sur notre entreprise. Une question principale que nous devons nous poser est la suivante : « Comment s’assurer que notre entreprise est durable ? ». Et cela ne veut pas seulement dire durable financièrement, car nous prenons fortement en considération le capital humain, social et environnemental. En ce qui concerne le capital humain il s’agit de se demander comment on va s’assurer du bonheur, de l’attention et de la prospérité de nos employés. En termes de capital social, comment est-ce qu’on s’assure de la résistance et du soutien que peut offrir notre communauté ? Finalement, le capital environnemental consiste à se demander comment nous pouvons avoir un impact positif sur la planète.

L’espoir encadre le domaine stratégique de notre entreprise. Nous vivons dans un monde en constante évolution et cela exige qu’on soit réactifs mais aussi flexibles afin de pouvoir nous épanouir. Donc l’espoir se contente en réalité de nous aider à développer une résistance qui nous sera utile pour faire face à un avenir incertain.

L’attention s’implique dans notre approche face à l’engagement des parties prenantes, la construction de notre communauté et nos opérations. L’idée c’est de placer l’attention à l’épicentre de tout ce qu’on fait. En termes d’engagement des parties prenantes ou de la construction d’une communauté, je souhaite que tous se sentent intégrés, estimés et pris en charge. Il s’agit en quelque sorte de renverser la notion du leadership du dirigeant en tant qu’héro au dirigeant chargé de s’assurer que tous sont inclus et entendus. Deborah Frieze défini le concept du leader de manière similaire dans « Leadership dans l’Âge de la Complexité : Du Héro à l’Hôte ». Le leader prend donc le rôle d’écouter et d’intégrer tout le monde dans le débat.

L’authenticité nous guide dans notre marketing et nos ventes. Une des facettes de l’authenticité consiste à livrer une histoire authentique en présentant au public qui nous sommes et ce qu’on fait. On se focalise donc à approvisionner nos parties prenantes avec du contenu de valeur. Une autre facette de l’authenticité est liée à notre capacité d’équilibrer nos ressources et rester fidèles à nous-mêmes. Prenez le feu par exemple, à voler trop près du soleil on risque de brûler nos ailes, en restant trop loin on risques d’avoir froid. Ce qui compte c’est de trouver le bon équilibre afin d’éviter l’épuisement ou l’effondrement.

Le cinquième élément, Ākāśa, se lie à la valorisation. Ceci s’adresse à la manière dont on se cultive en construisant nos programmes et en maintenant une approche innovatrice, en s’inspirant de tous les principes de la vie. C’est s’épanouir afin de pouvoir valoriser l’intégralité, la plénitude. »


« The 5 values are mindfulness, hope, care, authenticity and appreciation.

The first value, mindfulness, relates to the area of the business that deals with our sustainability. By stepping back and looking at our social enterprise without judgement we can understand the full impact that Ākāśa Innovation has on people and the planet and the impact that people and the planet have on our social enterprise. A leading question is “How can we make sure our social enterprise is sustainable?” This does not mean only financially sustainable as we are also taking into consideration the human, social and natural capital. In terms of human capital, how do we make sure our employees are happy, cared for and flourishing? In terms of social capital, how do we ensure our community is resilient and supportive? Finally, looking at the natural capital, how do we ensure we have a positive impact on the planet?

Hope is connected to the area of the business that deals with our strategy. We live in a world that is constantly changing and this requires us to be responsive and adaptive in order to flourish. So hope is really about developing the resilience needed to carry on even in the fact of an uncertain landscape.

Care represents our approach to stakeholder engagement, community building and operations. The idea is to put care at the centre of everything we do. For instance, in terms of stakeholder engagement and community building, I want everyone to feel included, valued and cared for. So that is kind of shifting around the concept of leadership: from the leader as hero to the leader as host (as Deborah Frieze and Margaret Wheatley define it in their “Leadership in the Age of Complexity: From Hero to Host”). The role of the leader then becomes to include people in the conversation and to listen.

Authenticity guides us in our marketing and sales. One element of authenticity is telling an authentic story about who we are and what we do. So we focus on providing our stakeholders with valuable content. The other side of authenticity relates to our ability to balance our resources and remain true to ourselves. Take a fire: if you are too close to the sun you will get burned; if you are too far you will get cold. It is all about finding the right balance to avoid burnouts and shutdowns.

The fifth value is appreciation and it looks at how we learn from building our programmes by maintaining an innovative approach and by taking our inspiration from all life. It is really about opening yourself up to embrace wholeness. »

Aujourd’hui, nous lançons une campagne de financement participatif sur Kickstarter afin d’amasser un fond de £11 000 pour donner des bourses finançant le programme Young Pioneers à 12 élèves.

Akasha (50) Days of Summer
Quels sont quelques-un des événements que vous organisez?
Can you tell us a bit about the events that you run?

« Les événements, ateliers et activités qu’organise Ākāśa Innovation sont créés de manière à inspirer notre communauté tout en les aidant à reprendre contact avec eux-mêmes, avec autrui et avec le monde. Donc même si vous ne participez pas au Young Pioneers Programme, vous pouvez toujours en bénéficier en faisant partie de la communauté Ākāśa Innovation.

Le 23 Juillet 2014, nous lançons une campagne de financement participatif sur Kickstarter afin d’amasser un fond de £11 000 pour donner des bourses finançant le programme Young Pioneers à 12 élèves. Afin de soutenir notre campagne, nous avons créé (50) Days of Summer, une série d’activités et événements ayant comme but de nous faire connaître, mais aussi de remercier ceux qui nous soutiennent. »


« Ākāśa Innovation’s events, workshops and activities aim to inspire our community and help them reconnect to their selves, each other and the planet. So, even if you are not attending the Young Pioneers Programme you can still benefit from being part of the Ākāśa Innovation community.
On the 23rd of July 2014 we are launching a crowdfunding campaign on Kickstarter to help us raise £11, 000 to provide scholarships for the 12 young pioneers who will be taking our programme in autumn. In order to support our campaign, we’ve created (50) Days of Summer, with lots of activities and events for people to engage with Ākāśa Innovation and for us to thank our supporters. »


Quels sont d’autres événements que vous organisez?
What are some other events that you run?

« Notre plus grand événement sera la conférence EARTHtalks. EARTHtalks a été instaurée à Viennes il y a 7 ans. Aujourd’hui, EARTHtalks est devenue la conférence environnementale la plus importante d’Europe. Elle invite toujours des intervenants passionnants tels que Yann Arthus-Bertrant, Bianca Jagger, Tim Jackson et beaucoup d’autres… On a chargé Ākāśa Innovation de ramener EARTHtalks à Londres, donc nous allons organiser la conférence ce printemps! En temps venu, je m’assurerai qu’Impact Magazine en sache plus! »

« Our biggest event are the EARTHtalks. They have been running in Vienna for the past 7 years and have now become the biggest environmental conference in Europe. They always invite inspiring speakers such as Yann Arthus-Bertand, Bianca Jagger, Tim Jackson and many others… Ākāśa Innovation has been asked to bring the EARTHtalks to London so we will hold the conference next spring! I will make sure the Impact Magazine community knows more about it well before then! »


Comment imaginez-vous Ākāśa dans 10 ans ?
Finally, how do you see Ākāśa Innovation in 10 years?

« J’ai beaucoup d’ambitions et d’espoir pour Ākāśa ! J’aimerais bien voir Ākāśa s’étendre aux Etats-Unis, en Amérique Latine, et dans mon pays d’origine : l’Italie! J’aimerai aussi qu’Ākāśa ouvre son propre café et qu’on s’installe dans un bureau adéquate construit autour des 5 éléments. »


« I have lots of visions for Ākāśa Innovation and lots of hopes too! I would really hope to see Ākāśa Innovation widen its reach to the US, South America and even my home country: Italy. I would also love Ākāśa Innovation to have its own café and a proper office built around our five values. »

Traduit par Myrto Lalacos: Click here for more articles written in English!

Pour soutenir la campagne de financement participatif sur Kickstarter, c’est par ici!
Click here to support the crowdfunding campaign on Kickstarter!

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Cofondateur

    Votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.