Les 866 athées d’Egypte

L’Egypte ou le pays qui n’a aucun chiffre exact de recensement de sa population mais sait précisément combien d’athées se trouvent dans le pays: 866. Malgré cette révélation absurde qui a fait le tour du web et provoqué la moquerie du pays, ce chiffre a bel et bien était cité par une institution du gouvernement égyptien.

[…] bien que ce chiffre ne soit pas élevé il devrait sonner l’alarme.

La chasse aux athées

Selon un rapport de Dar Al Ifta, une institution gouvernementale égyptienne chargée des décrets religieux (fatwas), une étude aurait estimé que l’Egypte compte exactement 866 athées, le chiffre le plus élevé du monde Arabe. La validité de ce chiffre très précis est à remettre en question ainsi que la validité de cette étude citée par Ibrahim Negm, le conseiller du Grand Mufti d’Egypte, qui a aussi noté que le Maroc aurait 325 athées et le Yemen, 32. Negm a aussi ajouté, selon Mada Masr, un site d’information indépendent égyptien, que “bien que ce chiffre ne soit pas élevé il devrait sonner l’alarme”.

Mada Masr cite aussi Magdy Ashour, un autre conseiller du Grand Mufti, faisant appel à la formation de groupes de sensibilisation afin de dissiper les pensées athées et les idées fausses sur la religion musulmane. Dans un pays où parler d’une autre idéologie religieuse que l’Islam est tabou, avoir un nombre aussi précis d’athées est bien curieux.

Non seulement il y a 866 athées égyptiens, mais il y a aussi des cafés “athées” au Caire. Il y a quelques semaines, la presse égyptienne a rapporté la fermeture d’un café “athée” dans le centre ville du Caire décrit par le portail “Sada El Balad” comme un “repère d’adorateurs de Satan,” selon Mada Masr. Les autorités on expliqué que le lieu était connu pour ses rituels et dances sataniques mais n’ont pas pu expliquer pourquoi et comment les “athées” du cafés adoraient Satan.

Le Caire, La Citadelle © Flickr

Le Caire, la Citadelle © Flickr

Le poids de l’Islam politique

Cet incident et ces propos montrent que l’athéisme est un sujet très mal compris en Egypte et souvent confondu avec le satanisme et meme le sécularisme . L’athéisme n’est pas criminalisé par la loi égyptienne, mais diffamer, insulter ou ridiculiser les religions abrahamiques est sujet à des peines de prison allant de six mois à cinq ans, voire des amendes 500 à 1000 Livres égyptiennes.

Il y a tout de meme un brin de contradiction ces jours-ci en Egypte car malgré l’inquiétude des autorités religieuses par rapport à la montée de l’athéisme, il ne faut tout de meme pas être trop religieux de peur de passer pour un islamiste ou pour un sympathisant des Frères Musulmans. Le groupe a été classé en tant qu’organisation terroriste par le gouvernement du President Abdel Fattah El Sisi en 2013, peu après la destitution du president Mohammed Morsi.

Meme après la chute des Frères Musulmans -qui ont profité de ces révélations pour riposter et mobiliser l’opposition contre le nouveau regime “qui incite à l’athéisme”- la religion et surtout l’Islam joue un role très important en Egypte.

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Résidant actuellement à Dubaï, je suis une journaliste franco-égyptienne passionnée par les enjeux socio-politiques en Egypte et tout ce qui touche à la liberté d'expression et aux droits de la femme dans le monde.

    Votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.