Photographie: Des images saisissantes de la tribu Dinka au Soudan

Depuis 30 ans, les photographes Carol Beckwith et Angela Fisher ont parcouru le continent d’Afrique et sont parties à la rencontre de multiples ethnies africaines. À travers leur différents travaux, elles ont su dévoiler en image les cérémonies, les traditions, les rituels et les activités à la fois économiques et culturelles de nombreuses tribus.

Les photos rassemblées ci-dessous mettent en lumière la tribu Dinka qui vit sur les bords du Nil, au Sud du Soudan. Depuis le début de la guerre, les Dinka ont subi d’énormes pertes dû à leur opposition aux campagnes d’islamisation exercées par le pouvoir de Khartoum. Aujourd’hui, les Dinka se retrouvent majoritairement dans des camps de réfugiés au Soudan, au Kenya ou encore en Éthiopie. Ces images sont le témoignage d’une culture, d’un art de vivre et d’une religion menacés par une guerre d’usure.


For 30 years, the photographers Carol Beckwith and Angela Fisher have travelled accross Africa and met numerous African ethnic groups. Through their different works, they knew how to reveal ceremonies, traditions, rituals and activities, both economical and cultural, of numerous tribes.

The photographs gathered below highlight the life of the Dinka tribe on the banks of the Nile, in South Sudan. Since the beginning of the war, the Dinkas have suffered huge losses because of their opposition to Islamization campaigns by the Khartoum power. Today, the Dinkas mainly end up in refugee camps in Sudan, Kenya or Ethiopia. These images are the evidence of a culture, a way of life and a religion threatened by a war of attrition.

Photos

[Traduit par Aline Guilbert]

Click here for more articles written in English!


Venez explorer les autres dossiers photos d’Impact Magazine:

« PEUPLES ET NATURE : LES JOLIES PHOTOS D’UNE TRISTE ÉPOQUE »
«PHOTOGRAPHIE: LES DERNIERS ROIS DU NIGERIA»
« LES ANGES DÉCHUS DE LEE JEFFRIES : PORTRAIT DE LA PAUVRETÉ »
« PHOTOGRAPHIE : L’ESCLAVAGE MODERNE »
« PHOTOGRAPHIE: DES CADAVRES D’ANIMAUX DEVIENNENT LE MIROIR DE NOTRE CONSOMMATION »
« JAMES MOLLISON: 16 ENFANTS ET LEUR CHAMBRE À TRAVERS LE MONDE »
« PHOTOGRAPHIE: KATERINA PLOTNIKOVA RAVIVE NOTRE INSTINCT ANIMAL »

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Cofondateur

    Votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.