Sélectionner une page

Skype bientôt équipé d’un système de traduction orale quasi-instantanée

Skype bientôt équipé d’un système de traduction orale quasi-instantanée

Le 27 Mai dernier, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a dévoilé le résultat d’un travail sur lequel Microsoft travaille depuis plus de 10 ans: Skype Translator. Alors que l’impact de Skype est déjà planétaire, avec plus de 300 millions d’utilisateurs par mois et 2 milliards de minutes de discussion chaque jour, le potentiel de cette fonction novatrice vient repousser un peu plus les limites de la communication.

Skype Translator : comment ça marche ?

Comme l’expliquait Staya Nadella lors de la conférence CODE, cette nouvelle fonction permet la traduction d’une conversation en quasi temps réel. La vidéo présentée pour l’évènement montrait une traduction sous-titrée de l’anglais vers l’allemand et le chinois. Seulement quelques secondes sont nécessaires pour que le logiciel traduise la phrase dans la langue de l’interlocuteur. Voyez plutôt:

Qu’en penser ?

Relayée par le magazine The Verge, l’information fascine autant qu’elle intrigue. L’objectif attendu serait de renforcer et démultiplier les liens commerciaux à travers des collaborations professionnelles ou des sessions de jeux en lignes. Si l’on en croit l’analyse nuancée, quoique légèrement pessimiste de Jacques Attali (à consulter ici), cette innovation nous rapprocherait un peu plus d’un enfermement où la technologie altérera le développement des langues autant que celui des individus.

Difficile, en effet, de contester le fait que cet outil vient faciliter voire mâcher le travail de connaissance des langues étrangères et donc d’immersion culturelle nécessaire à la compréhension de l’Autre.

Néanmoins, effacer la barrière de la langue sera limité puisque la fonction traductrice risque d’être payante, bien qu’aucune information n’ait été dévoilée sur son coût précis. De plus, reste à voir si, au-delà de ses futures performances, ce service satisfera la curiosité et la soif de culture de chacun d’entre nous.

Comme le rappelle Josh Lowensohn, la concurrence est bien présente avec Google et son service de traduction sur les chats locaux mais aussi l’opérateur téléphonique japonais, NTT Docomo. Depuis 2011, ce dernier a mis à disposition un traducteur vocal en temps-réel du japonais à l’anglais. Plus qu’une simple innovation, Skype Translator reflète un mouvement, une forme de progrès auxquel il semble inutile de s’opposer catégoriquement.

À court terme, Skype Translator ne devrait être utilisable que dans quelques langues. Il n’est cependant pas difficile d’imaginer l’efficacité de cet outil et la diversité des langues maîtrisées d’ici quelques années. En attendant, la version bêta de Skype Translator devrait être introduite sur Windows 8 en fin d’année.

A propos de l'auteur

Arnaud Liege

Cofondateur

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

DOMAIN FOR SALEMake Offer
+