The Other Singapore: La ville telle que vous ne l’avez jamais vue

Etincelante, riche, exemplaire, la ville du Lion est le symbole de la réussite économique dans l’Asie du Sud-Est. Arrivé à Singapour en 1992, le photographe Luciano Checco, a souhaité montrer une autre facette de la cité-état à travers son projet ‘The Other Singapore‘. Bien loin de son image prospère et ordonnée, le photographe italien a réalisé un portfolio qui dénonce la misère humaine, l’industrie du sexe et l’exploitation des travailleurs immigrés. Près de trois ans ont été nécessaire pour dévoiler cette réalité si bien dissimulée par la réputation de la puissance financière. Interviewé par le blog Leica Camera, Luciano Checco explique son projet:
Peu de gens connaissent la réalité mise en lumière par mes photos. Singapore s’est construite en exploitant une main d’oeuvre pas chère venue de pays comme l’Inde, la Chine ou le Bangladesh. La plupart du temps, 6 à 8 ouvriers partagent une chambre simple, qu’ils paient 200 dollars par mois. C’est assez facile de calculer ce que le propriétaire peut récupérer sur un appartement de trois à quatre chambres qui seraient normalement destinées à servir d’espace de stockage ou envahies par les rats. Ces travailleurs sont récompensés avec de la discrimination, du racisme et sont totalement isolés de la réalité chic du pays qui est projetée au monde.
Pour l’instant le photographe a choisi de ne pas exposer ses photos, conscient des éventuelles représailles que cela pourrait engendrer, mais il reviendra bientôt avec un nouveau projet photo sur la communication à Singapour.

 

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

© Luciano Checco

Venez explorer les autres dossiers photos d’Impact Magazine:

ENGAGÉ

“L’OEIL DE KEN: UN REGARD ARTISTIQUE SUR LA RUE ET CEUX QUI Y VIVENT”

“‘PREMIERS MÉTROS’: UN PROJET PHOTO CRÉATEUR DE LIEN SOCIAL”

« LES ANGES DÉCHUS DE LEE JEFFRIES : PORTRAIT DE LA PAUVRETÉ »

« JAMES MOLLISON: 16 ENFANTS ET LEUR CHAMBRE À TRAVERS LE MONDE »

« PHOTOGRAPHIE : L’ESCLAVAGE MODERNE »

« PHOTOGRAPHIE: DES CADAVRES D’ANIMAUX DEVIENNENT LE MIROIR DE NOTRE CONSOMMATION »

“EMMA HOLTEN: LA REVANCHE D’UNE BLONDE”

“MAXINE HELFMAN: PHOTOGRAPHE ET  PROVOCATRICE”

STREET ART

“SKID ROBOT PROJECT: UTILISER LE STREET-ART POUR FAIRE VALOIR LA CAUSE DES SANS-ABRIS”

“STREET ART: YZ FAIT RENAÎTRE LES AMAZONES DU DAHOMEY”

« GRAFFUTURISME: L’AVENIR DU STREET-ART?”

SOCIÉTÉ

« PHOTOGRAPHIE: DES IMAGES SAISISSANTES DE LA TRIBU DINKA AU SOUDAN »

« PEUPLES ET NATURE: LES JOLIES PHOTOS D’UNE TRISTE ÉPOQUE »

“LES DERNIERS ROIS DU NIGÉRIA”

“RÉMI CHAPEAUBLANC: IMMERSION EN MONGOLIE”

DIVERS

“SWASTHANI BRATA  KATHA: ENTRE BAINS SACRÉS ET RÉCITS MYTHOLOGIQUES”

“GORSAD KIEV: PHOTOGRAPHIES IRRÉVERENCIEUSES D’UNE JEUNESSE UKRAINIENNE”

« PHOTOGRAPHIE: KATERINA PLOTNIKOVA RAVIVE NOTRE INSTINCT ANIMAL »

“ARNO BRIGNON: LA PLACE DU PÈRE À TRAVERS LA PHOTOGRAPHIE”

“TIMOTHY ARCHIBALD: ECHOLILIA”

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Cofondateur

    Votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.