World Humanitarian Day

Le 19 août 2014, on célébra la journée mondiale de l’aide humanitaire. Cette dernière a pour but de commémorer les « humanitarian heroes » (héros humanitaires) qui, malgré une vocation honorable, sont souvent dans l’ombre des acteurs internationaux.

L’initiative d’instaurer une journée humanitaire fut lancée il y à déjà onze ans, à la suite de l’attentat contre le siège des Nations Unies à Bagdad qui tua 22 fonctionnaires de l’organisation, et qui fut la première attaque terroriste visant les Nations Unies depuis sa création. Parmi eux, Sergio Vieira de Mello, diplomate réputé dans le milieu international ainsi que représentant spécial auprès du Secrétaire Général des Nations Unies en Irak au moment de l’attentat. Malgré une carrière admirable et des intentions des plus nobles, son décès tragique – ainsi que celui de ses 21 collègues et amis – mis à découvert les risques quotidiens auxquels se heurtent les travailleurs humanitaires.

C’est donc dans cette optique là que l’Assemblée Générale des Nations Unies désigna le 19 août comme étant la journée mondiale de l’aide humanitaire. Comme chaque année depuis onze ans, et en collaboration avec certains de ses partenaires, les Nations Unies mènent en 2014 une campagne déterminée qui, en continuité avec le thème de 2013, s’intitule « The world needs more… » (Le monde a besoin de plus…). Afin de sensibiliser le plus de monde possible, la journée mondiale de l’aide humanitaire implique tout citoyen du monde en donnant, sur leur site web, la possibilité de participer à travers des réseaux sociaux tels que Tweeter et Facebook. De plus, tout internaute peut s’intéresser davantage aux actions humanitaires qui se pratiquent en ce moment même dans le monde.

539w

Certes, de Mello était un grand homme qui mérite largement le titre de héros humanitaire. Mais cela n’empêche pas le fait que tout le monde peut être qualifié ainsi : donner un sandwich à un sans-abri dans la rue, ou gérer un camp de réfugiés, qu’importe l’échelle du geste, tant que ce dernier reste humanitaire.

Cette journée apporte donc une conscience, si ce n’est pendant quelques minutes pour certains d’entre nous, que des hommes et des femmes travaillent en faveur des autres, parfois même sacrifient leurs vies, et ce, pour un monde meilleur. Plus important encore, la journée mondiale de l’aide humanitaire nous encourage tous à dévoiler notre potentiel altruiste et nos possibilités d’améliorer les conditions de vie de chacun et chacune, que cela soit au coin de notre rue ou à l’autre bout du monde.


Si cela vous intéresse, plus de détails ici:

Le site web de la journée mondiale de l’aide humanitaire

La Fondation Sergio Vieira de Mello

Documentaire sur Sergio Vieira de Mello

  • share on facebook
  • share on twitter
  • share on google+

Issue d'une double culture et nationalité (franco-ghanéenne), et ayant grandi dans un environnement international à Genève, j'ai un intérêt particulier pour les relations internationales et le multiculturalisme. Récemment diplômée d'une licence en Histoire et en Politique, j'espère faire partager aux lecteurs d'Impact Magazine mon grand intérêt pour ces deux sujets et d'autres passions.

    Votre avis

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.